Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué accident PN25

Publié le par Le comité

 COMMUNIQUE de PRESSE

 Lundi 15 avril à 6h35, le train numéro 871400 Foix <—-> Toulouse a percuté une voiture au passage à niveau 25 juste avant Auterive. Cette fois-ci malheureusement une victime est à déplorer.

Au-delà des procédures de sécurité liées à l’accident lui-même, il faut assurer la sécurité des voyageurs dans la rame.

Seulement sur cette ligne depuis le 9 décembre 2018, la SNCF et la Région ont décidé 
la suppression du contrôleur ce  qui laisse  le conducteur seul à bord pour conduire et 
sécuriser le train mais également  pour  gérer les situations  de crise et les voyageurs. 
Ce jour là,  une contrôleuse  se trouvant  dans  le train en qualité  de voyageuse a dû 
pallier au manque  de personnel  à bord et  s’est mise à disposition du conducteur ce 
qui a pu avoir pour  effet  d’atténuer  la situation anxiogène dans laquelle il se trouvait.
 

Il est inadmissible que la politique de rentabilité menée par  la SNCF et le Conseil Régional en ce qui concerne l’accompagnement des TER sur cette ligne laisse au seul hasard la sécurité des voyageurs.

Pour rappel le 15 février au passage à niveau à hauteur de la gravière de Varilhes, un 
train TER a percuté une voiture. Heureusement sans bilan humain.
 

En deux mois deux accidents, le risque calculé à ses limites !

Nous n’avons de cesse (comme un grand nombre d’usagers au travers des questionnaires leur ayant été soumis) de dénoncer ces mesures néfastes pour eux, comme pour les employés du chemin de fer.

Nous demandons que l’article 33 de la convention TER qui entérine cette mesure soit renégocié par la SNCF et le Conseil Régional afin de  revenir à la situation antérieure au 9 décembre 2018.

Nous invitons également les usagers rencontrant des difficultés lors de leur trajet ou étant témoins de situations anormales (agressions, vols, rackets, inconfort lié à la surcharge, incivilités en tous genres…) à écrire  à la Région, à la SNCF et aux associations de défense.

Le 15 avril 2019  

 

 

 

Commenter cet article