Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Témoignages

Publié par Le collectif

Témoignages
Témoignages
Témoignages
Témoignages
Témoignages

 Option supplémentaire abonnement - Date des faits le : 31/08/2020

J'ai pris un abonnement Foix-Tarascon à partir du 31 aout avec un option supplémentaire pour pouvoir prendre l'intercité. En arrivant à la gare le 31 aout pour prendre mon train (l'intercité qui part de Foix à 7h31), le train n'était pas affiché et le personnel en gare m'a expliqué qu'il n'était jamais affiché car il est à réservation obligatoire : donc on oublie les gens qui ont des abonnements et qui n'ont pas de smartphone pour vérifier si leur train est là. Ensuite en montant dans le train le contrôleur était agressif et m'est "tombé dessus" dès que je me suis assise en me disant que je n'avais pas le droit de monter dans ce train. Après un échange très tendu pour lui expliquer que j'avais un abonnement qui me permettais de prendre ce train (il n'avait visiblement jamais été informé que des personnes sans réservation pouvaient monter dedans) il a fini par me dire que de toute façon il ne fallait pas que je compte sur ce train pour aller travailler car il était régulièrement supprimé.

  • Effectivement l'intercité en direction inverse qui part de Tarascon à 20h42 est très régulièrement supprimé, ce qui est problématique étant donné que c'est le dernier train de la journée.
  • Compte tenu de ces problèmes je prends maintenant l'abonnement "classique" sans le supplément pour prendre les intercités. Mais j'imagine qu'il y a des accords avec de l'argent public qui part pour que les passagers puissent prendre les intercités pour leurs déplacements quotidiens, qui au final est un peu "perdu" parce-que je ne pense pas que beaucoup de personnes puissent compter pour aller travailler sur ce train régulièrement supprimé.
  • dernier point (mais qui est connu et déjà remonté je pense): il n'y a pas de distributeur de tickets à Ax-les-thermes ce qui ne permet pas aux personnes qui n'ont pas de smartphone d'acheter un billet.

Le 16/08/2019 Train intercité 3694  Toulouse Paris

composition une 26000 et 7 voitures corail , je précise 7 voitures corail, vous allez voir pour quelle raison.

Départ Toulouse 16h32.

Ce train est complet depuis quelques jours je le précise aussi car très important pour ce qui s’appelle l’organisation interne de notre chère SNCF!!!!  ……………. Avant on « renforçait » les trains c'est-à-dire qu’on rajoutait des voitures même en dernière minute.………

Donc cherchez l’erreur.

Après on dira que « ça ne marche pas » ou encore  « ce n’est pas rentable »……..Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage ……..pour le moment c’est bien moi qui ait la rage…….

A noter que j’ai voulu savoir si je pouvais me rendre à Paris après le départ de ce  train. Effectivement je pouvais m’y rendre mais pour la modique somme de 135€ en seconde classe par Bordeaux (TGV).

Train de nuit également complet avec 7 voitures également !!!!!!!!

Dommage si un voyageur veut se rendre à Orléans …..IL NE PEUT PAS du moins aujourd’hui.

Ou est donc la SNCF d’avant et où est le Service public.

 Parole d'usager -  Abonnée Varilhes/Portet St Simon.

Jeudi 1er aout panne électrique sur ligne Toulouse /Latour de Carol. 
 

Encore une ... Nous sommes restés stationnés juste après la Gare de Portet sur Garonne pendant 1 heure (panne électrique sur Venerque le Vernet).
Pas de contrôleur dans le train !  Donc informations aux voyageurs inexistantes.

Mercredi 7 Août après Midi.

Énième panne électrique sur la ligne Toulouse/Latour de Carol. Aucun train l'après Midi et Jeudi matin. Depuis Juin les pannes électriques s'enchaînent.
 

Réclamation à la SNCF concernant le train de nuit au départ de Pamiers le 7/07/2019

Motif niveau 1 : Voyage

Motif niveau 2 : Trafic Perturbé

Motif niveau 3 : Prise en charge

Votre message : absence information au départ de pamiers concernant un retard important de 30 MN mon train devant partir de pamiers à 20h57 j'ai reçu plusieurs texto me confirmant qu'il était bien à l'heure. j'étais à la gare 10 mn avant le départ. le train était annoncé sur les panneaux d'affichage comme étant à l'heure et quai 2. mais le train TER précédent à destination de toulouse était en attente sur ce même quai 2 et j'ai noté que le train TER à destination d'ax les thermes (sens inverse) était annoncé lui avec un retard de 10 mn. aucun personnel sncf présent et visible ni dans la gare ni à bord du train pour toulouse en attente du train "croiseur" pour ax les thermes ; vous avez supprimé les contrôleurs à bord de ces trains TER et donc impossible d'avoir quelqu'un pour nous renseigner. nous étions une vingtaine de voyageurs sur le quai 2 en attente du train pour Paris qui est resté annoncé "à l'heure" quai 2 (alors que le train TER Toulouse était toujours à quai !) jusqu'à 20h56.est arrivé quai 1 le TER pour ax les thermes qui est reparti et qui a permis le départ du TER de Toulouse du quai 2. a ce moment là seulement il y a eu un changement d'affichage annonçant que le train pour paris serait au quai 1 sans aucune annonce micro.quand nous nous en sommes rendu compte et avons traversé la voie il n'y avait plus aucun affichage concernant notre train. en l'absence de personnel et d'information j'ai appelé le 3117 (numéro incident) où en parlementant j'ai réussi à savoir que notre train aurait 30 mn de retard. lamentable.

Témoignage d'un habitant de Foix

Lundi 24 juin j'ai pris le train pour participer au décrytage de la réforme de l'assurance chômage proposé par l'intersyndicale Sud-emploi - CGT - mouvement chômeurs/précaires.  Depuis 2016 je n'avais pas pris le train (trop cher!).  Quand à Saverdun ont débarqué 3 molosses armés -flingues à la ceinture, gilets pare-balles - avec la contrôleuse, j'ai été surpris, c'est carrément flippant!!  On se croirait  sous une dictature ou un pays en guerre.  Et l'usager comme une cible potentiellle.  Arrivé à la gare de Toulouse, rebelotte, des brigades de molosses patibulaires avec flingues et gilets pare-balles.

Drôle d'ambiance!

PS: hier dans l'Huma était rapportée la mauvaise expérience arrivée à un curé à la retraite.  Aveugle, le guichet de la gare fermée, il n'a pu se servir de la machine pour se faire un billet.  En montant dans le train, il appelle un contrôleur, il finit par en trouver un, il s'est pris 100e d'amende!  "Je ne suis pas là pour vendre des billets" lui a répondu le contrôleur, "c'est la consigne!"  

Toujours dans l'Huma, même sur des grandes lignes , des trains se retrouvent sans contrôleur!  Je ne sais plus combien de postes supprimés (départ à la retraite non compensés + CDD non reconduits).

Témoignage d'une abonnée Varilhes - Portet/Garonne

Les brigades de contrôleurs sévissent !

La semaine dernière deux personnes (dont l’une de plus de 80 ans ) ont été contrôlées par la brigade de contrôleurs (4 ce jour là dans le train).

Elles avaient toutes les deux le billet mais l’une d’entre elle avait un billet « Evasio futé » et elle n’était pas dans le train correspondant au tarif d’ »Evasio Futé » (pas le bon horaire).

Elle voulait payer la différence de tarif mais rien à faire !.

Les contrôleurs ont estimé qu’elle voyageait sans titre de transport.

Donc   50  Euros d’amende. Les contrôleurs ont expliqué qu’ils appliquaient la nouvelle réglementation.

                              Train de nuit La Tour de Carol - Paris/Austerlitz

A l'aller(départ le 1.4.2019 de Foix, intercité de nuit 3970) le billet couchette 1° classe donnait en fait droit à une couchette 2° classe, plus étroite, dans un compartiment où seules 4 des 6 couchettes étaient montées.

Au retour(départ d'Austerlitz le 9.4.2019, intercité de nuit 3971), le  chef de train a été informé après le départ que le train n'irait pas  comme prévu à Latour de Carol, mais s'arrêterait à Toulouse. Les  voyageurs ont donc dû attendre un TER pour poursuivre leur trajet jusqu'à Ax, après quoi ils pouvaient continuer en car!

La SNCF floue les usagers en ne respectant pas les conditions de voyage  des billets vendus et maltraite les personnels en les prévenant au dernier moment de changements décidés arbitrairement- et en les laissant face à l'exaspération des voyageurs.

Témoignage d’une usagère qui se trouvait dans le train du 15 avril qui a percuté une voiture à un passage à niveau. 

 

J’ai eu très peur sont ses premiers mots, le choc a été violent et comme d’autres passagers je n’étais pas rassurée. Le conducteur étant occupé à gérer cet accident, nous sommes donc restés une heure sans voir d’agent SNCF. Une heure enfermée dans un train sans information c’est anormal ! Un deuxième agent à bord aurait apaisé la situation angoissante que nous usagers avons vécue.

Commentaires récoltés dans les questionnaires distribués aux usagers 

Témoignages
Témoignages
Témoignages
Témoignages
Témoignages
Témoignages
 
Témoignage d'un parent d'élève usager du TER
Défaut de titre de transport - Contravention
 
Je tenais à témoigner pour mettre en avant les nouvelles méthodes de la SNCF, méthodes qui permettraient soit disant de lutter contre la fraude. Vu ma récente expérience, mon point de vue est qu'en fait les nouvelles équipes Mobiles de Ligne (EML) ne sont qu'un moyen de racketter les usagers. La SNCF dans la même ligne que notre gouvernement n'ont de cesse de criminaliser les usagers, comme les citoyens...
 
A la date du 1er Avril 2019, nous avons eu la mauvaise surprise d'apprendre que mon fils Kilian avait contracté une contravention pour "défaut de titre de transport". En effet il n'est pas très au fait du fonctionnement de la billetterie et à 15 ans me direz vous on s'en fout un peu, tant que c'est papa et maman qui payent. Il avait donc ce jour là un billet non composté suite à une annulation de train quelques jours avant, nous obligeant d'ailleurs à venir le récupérer ce jours là. Il pensait alors que comme un ticket de métro un billet non composté pouvait être réutilisé.
Mon fils est alors contrôlé par les nouvelles Equipes Mobiles de Ligne (EML), ne voulant rien entendre de ces explications, elles lui ont dressé un procès verbal de 100,00€ !!! Pour un trajet à 2,00 € ????
 
Lycéen et usager régulier de la SNCF, plus précisément du trajet Pamiers/ Saverdun. Nous avons investi dans une carte pastel / libertio jeune pour que ces déplacements nous coûtent le moins possible, cette carte en sa possession  trouve présume, je trouve, tout de même une certaine volonté de s’acquitter des trajets !!! Surtout n'ayant jamais eu aucun problème avant, un rappel à l'ordre quitte à signaler cet écart aurait pour ma part été plus juste.
Mais faut croire que nous sommes tous des criminels en puissance. Et cette façon de traiter les usagers me devient insupportable, sans parler de l'impact financier que ça engendre.
Scandalisée, je décide alors de faire une réclamation auprès de la SNCF. Réclamation qui pour le coup sera entendu puisque je bénéfice d'une remise de 50 €. Mais la pilule reste quand même difficile à avaler. Ah oui, j'oubliais un détail, l'amende de 100 € se justifie par 50 € d'indemnité forfaitaire et 50 € de frais de dossier. J’espère au moins que les secrétaires sont bien payées à la SNCF !!!!
Merci d'avoir pris le temps de me lire, et en espérant que mon témoignage nous fassent tous avancer dans le bon sens.
 

Témoignage d'une Habitante de Varilhes

Automate en panne

Bonjour,

Je vous contacte pour vous exposer mon mécontentement à propos du service SNCF. 

Habitant Varilhes depuis peu, nous avons choisi de laisser nos 2 enfants de 14 et 11ans poursuivre leur scolarité au collège de Saverdun et opter pour le train pour s'y rendre 5 fois par semaine.

Or, le vendredi 12 avril,1er jour de ce nouveau fonctionnement, je me rends à la gare de Varilhes pour prendre leurs billets pour le train de 7h39 à l'automate, celui-ci étant en panne il allait de soi que je n"allais pas confier ma carte bancaire à mes 2 enfants, n'ayant de solution alternative, je leur ai donc conseillé  de monter dans le train.

Un problème n'arrivant jamais seul, ils sont rentrés le soir avec une amende de 100€ chacun...... 

La réparation de l'appareil n'étant toujours pas effectuée, je me suis rendue le 17 en gare de Foix signaler cette panne qui en fait perdure depuis 15 jours.. ..

J'ai donc décidé de faire une demande d'annulation des amendes car je trouve inacceptable et incompréhensible de verbaliser, pour un manque de maintenance du matériel dû à la seule responsabilité de la SNCF, des personnes usagères depuis 2014 qui ne demandent qu'à payer leurs billets ...

Je remercie cette association  en espérant que ma plainte sois entendue et reconnue comme un malheureux concours de circonstance qui n'est pas de notre fait.

Cordialement.

Témoignage d'une usagère du TER depuis 25 ans

Accident ferroviaire du 15 avril 2019

 

J’étais, malheureusement, dans le train hier (6h11 départ de Varilhes) qui a percuté la voiture. Je suis très choquée. Cela a été très violent.

Dans ce train aucun contrôleur à bord.

 

Nous sommes restés plus de 2 heures dans le train avant l’évacuation. Nous avons vu la première personne de la SNCF vers 8 heures soit plus d’1 heure après l’accident. Les pompiers sont passés vers 8h15 pour savoir comment on allait.

Si il y avait eu un contrôleur à bord  il serait passé bien plus tôt dans les wagons pour analyser la situation des passagers.

 

commentaires récoltés dans les questionnaires distribués aux usagers 

56 signalements d’incivilités SNCF qui sont sources de stress :

Trains bondés - supprimés - retards

Amendes abusives

Manque d’infos  

Déficience du service handicap

Trains sales 

Billetteries automatiques en panne

Brigades de contrôle agressives

Perte de temps pour se rendre au travail due au contrôle sur le quai d’arrivée au lieu de l’intérieur du train

Toilettes condamnées.

102 signalements d’incivilités en tous genres dans le train :

Vélos placés n’importe où

Agressions verbales et physiques

Vols ou tentatives de vols avec violence (vélo et portables)

Pieds, bagages et chiens sur les sièges en lieu et place des voyageurs

Fumeurs (plus de 30 signalements) -

Alcool

Conversations téléphoniques hors des lieux appropriés

Musique sans écouteurs à haut niveau sonore

Dégradations de l’intérieur du train (sièges, etc…)

Bousculade aux heures de pointe pour se faire une place.

Mendicité

 

Témoignage d'une usagère

dysfonctionnement Train de nuit

Témoignages

Témoignage d'une usagère

Problème pour acheter un billet - Guichet fermé

Bonjour,
Je trouve inadmissible les nouvelles règles de régularisation complètement arbitraires.
Je m'explique !  le 15 mars 2019, j'ai voulu prendre le train de 13h02 à Foix en direction de Toulouse. Je suis arrivé 10 bonnes minutes avant. Impossible d'acheter mon billet avec ma carte Pastel à la borne ! Il n'y avait pas un seul guichet ouvert alors que faire ? finalement, je suis monté dans le train au risque de m'exposer à un contrôle en essayant de prouver ma bonne foi .....imaginez le stress ! je n'ai pas les moyens d'avoir un surcoût en ce moment. 
Alors que faire lorsque l'on n'a pas de possibilité d'acheter sur place en gare un billet ?
Depuis qu'il n'y a plus de chef de bord, il devrait avoir en permanence un guichet ouvert au moins dans les gares moyennes comme Pamiers et Foix. Je me pose la question des petites gares où souvent la borne ne fonctionne pas !
Il s'avère que ma carte Pastel est trop usée et le lecteur ne la lit plus.
Cordialement
 

Témoignage d'une voyageuse 

Agression

Le 17 mars entre 17h30 et 18h15 dans le train TER N°71462 origine Ax les Thermes et Toulouse une voyageuse déclare avoir été victime de propos à caractère sexuel et de comportement à connotation sexuelle imposés de manière répétée.

L'agresseur est venu se positionner prés de la victime et se caresse par-dessus le pantalon.

Une plainte a été déposée le 18 mars.

 

Insécurité, incivilités, agression

 

Des témoignages recueillis par l'association VRAIE de Venerque

Le manque de sécurité/l’insécurité

« Sentiment d'insécurité sur certains horaires (je suis une femme & doit parfois rentrer tard en raison de mon travail...), présence d'usager alcoolisés parfois & d'impunité : non ça ne va pas du tout !!! »

« Effet négatif, sentiment d'insécurité. Je constata plus d'incivilité dans le train. »

« J'ai pu observer des comportements illégaux (tabagisme) en toute impunité ».

« Les travers liés aux ventes illicites (stupéfiant) sont encore plus important. »

« Négatif, oh que oui! Des gens qui fument dans le train Des gens qui se vantent de ne pas payer! »

« Je me suis fais agressé dans le train, par un pickpocket qui a tenté de voler mon porte-monnaie, puis qui m'a mis au sol et tabassé a coup de pied dans le visage, et personne (à part mon amie) ne m'est venu en aide (là où un contrôleur aurait pu arrêter le train en gare le temps d'appeler la police et d'interpeller cette personne...) »

Témoignage d'une usagère de Cerdagne

TER supprimés

 05 mars 2019

Madame, Monsieur,
Je me permets de m’adresser à vous concernant les nouveaux horaires des TER de la région Occitanie, notamment la ligne Toulouse Matabiau - Latour de Carol.
Originaire de Cerdagne, plus précisément de Saillagouse, je travaille sur la métropole toulousaine. 
Je fais le trajet régulièrement de Toulouse à la Cerdagne et par soucis financier mais aussi d’environnement j’ai favorisé les trajets en TER et j’ai souscrit un abonnement dans ce but. 
Les anciens horaires programmaient un train tous les jours de la semaine à 16h48 pour une arrivée à Latour de Carol à 19h52. Cette ligne fréquentée par les travailleurs et les étudiants permettait de regagner les montagnes catalanes de façon convenable.
Les nouveaux horaires ont supprimés cette ligne et ont laissés les trains de 15h49 et 18h49. Il est difficile pour les employeurs de laisser partir leur personnel à 15h30 le vendredi, il en est de même pour les cours ! Seul un train le week-end par de Toulouse 17h49 et arrive à Latour à 20h35
Les trains sur cette ligne ont pour terminus la gare d’Ax les Termes, ce qui oblige les gens à destination de Latour de Carol à être récupérés. Les personnes qui viennent les récupérer à AX les Termes doivent passer soit par le col du Puymorens (souvent fermé l’hiver) ou par le tunnel du Puymorens (6€80 le passage).
Je trouve assez déplorable d’avoir supprimer une ligne fréquentée et qui dessert de façon correcte une région touristique comme la Cerdagne en début de week-end. De plus, en période hivernales sur des altitudes allant de 1300m à 1800m d’altitude, ou le déneigement est fréquent, il n’est pas très opportun de faire circuler des véhicules en début de nuit.
Enfin, à l’heure de la réflexion sur le climat et son réchauffement et la hausse des prix du carburant, il est dommage qu’une collectivité incite les voyageurs à prendre leur véhicules au profit des transports en commun. Il semble donc normal que les mentalités du tout voiture ne n’évoluent pas quand la politique de déplacement proposée ne réponde pas à la demande et aux besoins des utilisateurs.
Je ne pense pas que ce soit un problème de fréquentation de cette ligne, surtout pour le vendredi soir, car beaucoup d’étudiants et de travailleurs rentre chez eux pour le week-end, je pense que le personnel de la gare de Latour de Carol pourrait en être témoin.
Enfin, en tant qu’utilisatrice, je trouve dommage la suppression des contrôleurs dans les trains. Cela est gage de sécurité dans les rames. Je pense encore une fois que cette décision n’a pas été concertée avec des femmes utilisatrices de ce genre de modes de déplacements.
Pour information, j’ai envoyé ce message à la région et vais également le transmettre aux élus de Cerdagne.
Je vous remercie, Madame, Monsieur, de l’intérêt que vous porterez à mes remarques.
Cordialement

Rackets

Témoignages recueillis par le Comité

 
En début d'année 2019, c'est deux affaires de racket qui ont eu lieu sur des jeunes.
Pour ces deux cas, les victimes n'ont pas voulu porter plainte par peur de représailles. 
Nous connaissons ces faits car nous sommes en relation avec les victimes ou leurs proches.
 
La SNCF se dédouane car il n'y a pas eu de plainte déposée.
 
Un troisième cas de racket a eu lieu le 18 janvier 2019 et là par contre un des agresseurs a 
été arrêté en gare de Toulouse.
Depuis 3 autres cas ont été portés à notre connaissance. Nous ne parlons ici que de cas qui 
nous sont connus.
 
Cette situation est préoccupante et n'augure rien de bon pour la tranquillité et la sécurité des 
voyageurs car en cas d'agression les usagers n'ont qu'une possibilité  appeler le 3117. 
Lui en laissera-t-on le temps ? 
Et pour les personnes qui se font racketter leur téléphone mobile, elles demandent à leur
agresseur de leur prêter le temps d'appeler la plate-forme ?

 

Agression

Témoignage du 19/12/2018

Mercredi 19/12/2018 dans le train TER 539165 (871479) départ de Toulouse à destination d’Ax les Thermes, une jeune fille de 15 ans a été victime d’une agression verbale suivie d’attouchements sur les cuisses et l'entrejambe par un individu de sexe masculin.

Ces faits se sont déroulés vers 20h entre Pins-Justaret et le Vernet d'Ariège dans une rame où il n'y avait que le conducteur à bord.

Sans l'intervention d'une voyageuse ces faits auraient pu être plus graves… Jusqu’alors c’était au contrôleur à bord de régler le problème. Mais la SNCF les supprime… Que ce serait-il passé si cette voyageuse avait détourné les yeux comme il arrive si souvent ?

Il va sans dire que la jeune fille était en état de choc.

Voilà toute la perversité d’un système à laquelle font face les voyageurs, doivent-ils aujourd’hui ne compter que sur le courage d’une quelconque personne pour assurer leur sécurité dans un train ?

Notre comité de défense, les associations d’usagers et les OS n'ont de cesse de dénoncer ces dérives qui se font au nom de la rentabilité au détriment de la sécurité/sureté, mais nos décideurs restent sourds.
Dans un souci de service public de qualité, nous demandons à l’Etat, la Région et la SNCF de rétablir les contrôleurs à bord de tous les trains.

Témoignage envoyé en communiqué à la presse

Automate en panne

Témoignage du 07/12/2018

Ce matin 07/12/18 me rendant à la gare de Varilhes , j'ai rencontré une personne de 71 ans qui n'a pu prendre son billet (automate en panne) et bien entendu elle n’a pas pu se le procurer au guichet puisque votre politique de rentabilité en a décidé la fermeture définitive.
 

Comme le stipule la plaquette distribuée aux usagers (mais ce mot est-il encore politiquement correct ?) par SNCF TER Occitanie, il ne lui reste plus que la solution d’acheter son billet sur son smartphone ou tablette.
 

Seulement comme 25% de la population, elle n'en possède pas et ne peut donc pallier à votre carence. Je lui ai donc expliqué, comme le fait votre plaquette, les risques qu’elle encourait, s’il n’y avait pas de contrôleur à bord en prenant le train sans billet.
Elle s’est trouvée complétement désemparée et ne savait plus que faire.

 

Voici un exemple de toute la perversité de votre système à laquelle vont devoir faire face les voyageurs.
Pourtant, les associations de défense et les OS ne cessent de vous alerter sur ces dysfonctionnements auxquels vous restez sourds.

 

Dans un souci de service public de qualité, c’est à vous, les décideurs qu’incombe de remédier à cette situation à Varilhes mais aussi dans toutes les gares de la Région, de manière à traiter égalitairement et humainement tous les voyageurs.

Témoignage envoyé au directeur de la Région SNCF et à Madame la Présidente de la Région Occitanie